Week-EndWeek-End


Quatre brunchs en attendant le soleil

Quatre brunchs en attendant le soleil


Elle est fraîche, non ? On ne parle pas de l’eau de la pistache, mais de la température de l’air. Voire, de celle de la pluie. La ruée sur les terrasses attendra encore un peu. Dans l'intervalle, sufft de prolonger la période où l'on se calefeutre à grandes lampées de capuccinos et de muffins.

(Lire la suite)


Les dernières idées
Direction le sud

Direction le sud

Vous entendez ce doux vent qui souffle à vos oreilles ? C'est l'appel du sud. Normal, en avril l'horloge biologique carbure au farniente (éventuellement au petit rosé aussi).

(Lire la suite)

Vous partez où cet été ?

Vous partez où cet été ?

Clac-clac-clac. C'est le bruit cadencé de vos dents attaquant sévèrement le bout de vos doigts. Motif de l'angoisse ? Les vacances. Pas le droit à l'erreur. Problème, vous avez beau écumer internet, 9 fois sur 10 vous revenez bredouille. A part le mal de tête.

(Lire la suite)

Le brunch qui sort les violons

Le brunch qui sort les violons

Le coup du bouquet de roses livré au bureau ? Trop convenu.
Le week-end en amoureux ? Risquée, l'attention à date fixe.
Chaque année, le 14 février rime avec ongles rongés et noeuds au cervelet.

(Lire la suite)

Trois nouveaux brunch pour le week-end

Trois nouveaux brunch pour le week-end

L'assiette brodée de fleurs s'avance. Une brume sucrée la suit. Pancakes, scones, carrot cakes s'installent sur le comptoir tout doucement, pendant que les théières font signe aux clients de se servir. Le dimanche, ce jour béni du brunch. En voici trois nouveaux.

(Lire la suite)

Week-end pour chineurs-épicuriens

Week-end pour chineurs-épicuriens

Buller : art de laisser en plan tout ce que vous auriez dû faire. Au lieu, prendre un thé, se balader, s'accorder une sieste, chiner, reprendre un thé (au lit).
Lieu idéal pour buller : loin de son nid où il a toujours quelque chose à ranger/nettoyer/régler.

(Lire la suite)