P'tits Plaisirs
Article précédent  Article suivant / Next Article

Accélérateur de détente


  • Accélérateur de détente

  • Accélérateur de détente

  • Accélérateur de détente

Sur un coin de plancher fenêtres grandes ouvertes, au ras des coquelicots dans une prairie, en bord de Saône, à la plage. Ce sera où vous voulez.


Parés de rayures estivales ou de motifs végétalisants, les oreillers, plaids et matelas nomades de Jolie Cocotte transforment même les endroits les moins hospitaliers en parfaits spots à sieste ou à bronzette. En cas de pique-nique improvisé, ça marche aussi. Pour obtenir des textures aussi douces et naturelles, Jennifer Catteau a ressuscité le tissage sur métier Jacquard. Spécialité lyonnaise, s'il en est. Faciles à transbahuter, ses accessoires tout-terrain poids plume cultivent la spontanéité. Et incitent à adopter le même profil qu'eux : bohèmes et chics. Déroulez. Atterrissez. Savourez.

Jolie Cocotte
À partir de 25€ la pochette, 45€ le sac, 165€ pour un matelas. En vente ici

Facebook Twitter Invitation S'inscrire / Suscribe Forward




Les dernières idées
Baignade de rêve

Baignade de rêve

Je suis là, je suis plus là. Je suis là, je suis plus là.

C'est le propre du printemps de jouer avec nos nerfs. De s'amuser à nous faire remettre le chauffage après un mois d'arrêt. On sait comment s'accommoder de la versatilité scélérate des premiers beaux jours. Il fait froid ? Tant mieux.

(Lire la suite)

Enfin un bon bo bun

Enfin un bon bo bun

Nombre de bon bun goûtés : 13.
Nombre de bo bun aimés : 1. En 8 ans.

(Lire la suite)

Le plus ancien salon de thé de Lyon

Le plus ancien salon de thé de Lyon

Pas la peine de chercher, vous ne trouverez pas plus ancien. Les pâtisseries qui flattent le palais dans le sens du sucré depuis 1891, ça ne court pas les rues de la ville.

(Lire la suite)

Best of 2016

Best of 2016

Cette année, on a repéré :

(Lire la suite)

L'adresse qui embellit le réveillon

L'adresse qui embellit le réveillon

Vous saviez qu'il n'existait plus qu'un seul producteur de cornichons dans le pays ?
Nous, non. Mais Mathieu Viannay, oui.

(Lire la suite)

Voir d'autres idées >>