Article précédent  Article suivant

Facebook Twitter Invitation S'inscrire / Suscribe Forward




Les dernières idées
Montagne vintage

Montagne vintage

Le bois du sol au plafond, les peaux de mouton et les motifs à coeur à tire-larigot, sous prétexte qu'on dort à la montagne, ça va, merci. On connaît. Et donc ? Suivez-nous, on vous emmène dans un hôtel d'altitude, fraîchement rénové, qui en met plein la vue. On vous y invite, même.

(Lire la suite)

Pour (tous) ceux que Noël crispe

Pour (tous) ceux que Noël crispe

T'as trouvé le cadeau pour ton frère ? Je prends du S ou du M ? Ta mère, elle aime les fruits de mer ? STOP aux questions existentielles. On propose une trêve. L'idée ?
1- Se vider la tête (y a urgence).
2- Faire faire autre chose à ses pieds que piétiner dans les magasins.
3 - Chanter (faux).

(Lire la suite)

Faites de la place avant Noël

Faites de la place avant Noël

Ranger sans lever le petit doigt : le Graal. Comme un pied de nez à l'impitoyable mécanique du quotidien. Faites bouillir l'eau du thé, redonnez du moelleux aux coussins du canapé, et laissez-les autres se retrousser les manches.

(Lire la suite)

L'art d'être tranquille chez soi

L'art d'être tranquille chez soi

Vous êtes par là pendant les vacances ? (ton angélique)
QUOI ? Vous ne flairez pas le piège ? Ça y est, ils vont s'incruster, vous priver de votre pyjama fétiche, de vos magazines et même de votre bol de petit déj' préféré. Pile au moment où vous pouviez enfin être peinard chez vous. Réagissez !

(Lire la suite)

Article partenaire : Surprises d'hiver : épisode 3

Article partenaire : Surprises d'hiver : épisode 3

Allez, on va toutes les faire, comme ça, on sera débarrassé :
- Votre sapin a les boules... de Noël.
- Préparez-vous à vous faire... enguirlander.
- En ce moment ça sent le sapin... de Noël.
Voilà, maintenant on peut laisser place à un peu plus de magie et de poésie. Merci !

(Lire la suite)

Bistrot caméléon

Bistrot caméléon

N'en faire qu'à sa tête. Pouvoir penser vert le matin, puis bleu quelques heures plus tard. En toute impunité. Le pied. En attendant d'avoir ce genre de liberté, on peut se replier sur une authentique cantine de quartier, qui change d'ambiance au moins deux fois par jour.

(Lire la suite)

Voir d'autres idées >>