La cueillette à la ferme à l'Arbresle
Week-End
Article précédent  Article suivant

Le potager secret des Lyonnais

Le potager secret des Lyonnais

Alors, cette première semaine de rentrée ? Palpitante, motivante, pleine de promesses. Non mais sérieusement, entre nous ? Eprouvante, lessivante, déprimante, au secours. Oulah, c'est plus grave que ce qu'on pensait. Il vous faut d'urgence un shot de verdure. Retroussez vos manches, ce week-end, on vous attend à la ferme.


Toutes les semaines, Monsieur Henri voit débouler dans ses prés des Lyonnais en manque de vert. Car dans cette ferme, pas de chichis, on cueille soi-même ses fruits et légumes en plein champ. La première fois, les gestes sont un peu gauches, le temps d'assimiler les subtilités du bêchage des pommes de terre et le maniement de la brouette sur chemin caillouteux. N'ayez pas peur du ridicule et ne piaillez pas au premier ver de terre venu. Ce week-end, vous pourrez remplir vos paniers de fraises, tomates, petits pois, courgettes, etc. Allez, respirez un grand coup : lundi, c'est loin.

On se barre à la campagne ce week-end ? Invitez vos amis en plein blues de rentrée.

Cueillette à la ferme
435 route de Bel-Air, 69210 Fleurieux-sur-l'Arbresle
A 20 min de Lyon
Du mercredi au samedi de 8h30 à 12h et de 14h30 à 18h30, dimanche de 9h à 12h (de mai à octobre)
Qu'est-ce qu'on cueille dans la ferme d'Henri en ce moment ? Cliquez ici





Les dernières idées
Le brunch qui sort les violons

Le brunch qui sort les violons

Le coup du bouquet de roses livré au bureau ? Trop convenu.
Le week-end en amoureux ? Risquée, l'attention à date fixe.
Chaque année, le 14 février rime avec ongles rongés et noeuds au cervelet.

(Lire la suite)

Trois nouveaux brunch pour le week-end

Trois nouveaux brunch pour le week-end

L'assiette brodée de fleurs s'avance. Une brume sucrée la suit. Pancakes, scones, carrot cakes s'installent sur le comptoir tout doucement, pendant que les théières font signe aux clients de se servir. Le dimanche, ce jour béni du brunch. En voici trois nouveaux.

(Lire la suite)

Week-end pour chineurs-épicuriens

Week-end pour chineurs-épicuriens

Buller : art de laisser en plan tout ce que vous auriez dû faire. Au lieu, prendre un thé, se balader, s'accorder une sieste, chiner, reprendre un thé (au lit).
Lieu idéal pour buller : loin de son nid où il a toujours quelque chose à ranger/nettoyer/régler.

(Lire la suite)

Deux idées de week-end

Deux idées de week-end

Partir. Se carapater. Mettre les bouts. Prendre la tangente. Décamper. Larguer les amarres. Se tirer. Filer à l'anglaise. Oui, c'est (presque) le week-end et on croit aux vertus de la parenthèse.

(Lire la suite)

4 jours loin du goudron

4 jours loin du goudron

Philippe. Vous le connaissez ? Il est accompagnateur de rando en montagne. Avec Marie Fressynet, chef de cœur, ils ont hybridé leurs univers. Résultat, un séjour atypique : un cours de chant en montagne. Attention, ça n'a lieu qu'une fois par an.

(Lire la suite)

Voir d'autres idées >>