La cueillette à la ferme à l'Arbresle
Week-End
Article précédent  Article suivant

Le potager secret des Lyonnais

Le potager secret des Lyonnais

Alors, cette première semaine de rentrée ? Palpitante, motivante, pleine de promesses. Non mais sérieusement, entre nous ? Eprouvante, lessivante, déprimante, au secours. Oulah, c'est plus grave que ce qu'on pensait. Il vous faut d'urgence un shot de verdure. Retroussez vos manches, ce week-end, on vous attend à la ferme.


Toutes les semaines, Monsieur Henri voit débouler dans ses prés des Lyonnais en manque de vert. Car dans cette ferme, pas de chichis, on cueille soi-même ses fruits et légumes en plein champ. La première fois, les gestes sont un peu gauches, le temps d'assimiler les subtilités du bêchage des pommes de terre et le maniement de la brouette sur chemin caillouteux. N'ayez pas peur du ridicule et ne piaillez pas au premier ver de terre venu. Ce week-end, vous pourrez remplir vos paniers de fraises, tomates, petits pois, courgettes, etc. Allez, respirez un grand coup : lundi, c'est loin.

On se barre à la campagne ce week-end ? Invitez vos amis en plein blues de rentrée.

Cueillette à la ferme
435 route de Bel-Air, 69210 Fleurieux-sur-l'Arbresle
A 20 min de Lyon
Du mercredi au samedi de 8h30 à 12h et de 14h30 à 18h30, dimanche de 9h à 12h (de mai à octobre)
Qu'est-ce qu'on cueille dans la ferme d'Henri en ce moment ? Cliquez ici





Les dernières idées
Quatre brunchs en attendant le soleil

Quatre brunchs en attendant le soleil

Elle est fraîche, non ? On ne parle pas de l’eau de la pistache, mais de la température de l’air. Voire, de celle de la pluie. La ruée sur les terrasses attendra encore un peu. Dans l'intervalle, sufft de prolonger la période où l'on se calefeutre à grandes lampées de capuccinos et de muffins.

(Lire la suite)

Direction le sud

Direction le sud

Vous entendez ce doux vent qui souffle à vos oreilles ? C'est l'appel du sud. Normal, en avril l'horloge biologique carbure au farniente (éventuellement au petit rosé aussi).

(Lire la suite)

Vous partez où cet été ?

Vous partez où cet été ?

Clac-clac-clac. C'est le bruit cadencé de vos dents attaquant sévèrement le bout de vos doigts. Motif de l'angoisse ? Les vacances. Pas le droit à l'erreur. Problème, vous avez beau écumer internet, 9 fois sur 10 vous revenez bredouille. A part le mal de tête.

(Lire la suite)

Le brunch qui sort les violons

Le brunch qui sort les violons

Le coup du bouquet de roses livré au bureau ? Trop convenu.
Le week-end en amoureux ? Risquée, l'attention à date fixe.
Chaque année, le 14 février rime avec ongles rongés et noeuds au cervelet.

(Lire la suite)

Trois nouveaux brunch pour le week-end

Trois nouveaux brunch pour le week-end

L'assiette brodée de fleurs s'avance. Une brume sucrée la suit. Pancakes, scones, carrot cakes s'installent sur le comptoir tout doucement, pendant que les théières font signe aux clients de se servir. Le dimanche, ce jour béni du brunch. En voici trois nouveaux.

(Lire la suite)

Voir d'autres idées >>