Restos Bars
Article précédent  Article suivant

Il est de retour

Il est de retour

Il avait quitté les écrans radar à l'orée de l'été, en toute discrétion. On s'était consolé comme on pouvait. 10 ans ensemble, ça ne s'oublie pas comme ça. On vient de le retrouver plus beau que jamais, dans un seyant costume de pierres et de poutres, à Gerland, oasis au milieu du petit Dubaï à la lyonnaise.


Dans l'intervalle, le nouveau Bistrot du Potager a changé même s'il est toujours emmené par le landais Floriant Rémont et que les tapas ont gardé une forme olympique. Il a pris de l'assurance, gagné en style. Comme dans les grands concerts où le public réclame toujours les tubes, la carte fredonne encore l'air des couteaux gratinés au beurre d'escargot, du croque-monsieur truffé et du poulpe dans toutes ses humeurs, à côté de nouveautés. Le délectable Ttoro, par exemple, servi en soupière vintage. À dévorer à table ou au bar central, tout de marbre et de laiton. C'est reparti pour un tour.

Le Bistrot du Potager Gerland
83 rue de Gerland, Lyon 7e. Tél. 04 37 70 36 95. Du lundi au vendredi, midi & soir. De 5,50 à 15€ les tapas. 35€ les 5 plats choisis par le chef à partager. Le midi, 12,50€ le plat du jour, 19,50 le menu

Facebook Twitter Invitation S'inscrire / Suscribe Forward




Les dernières idées
Lisez si vous avez faim

Lisez si vous avez faim

Ramasser le cœur d'un Mont d'Or à la petite cuillère. Laisser le comté en faire des tartines (grillées). Se faire remettre en place par un reblochon bougon. Retrouver le camembert comme on retrouve un vieux copain. Jouer les gros bras avec la tomme de Savoie.

(Lire la suite)

L'épicerie méditerranéenne qui régale

L'épicerie méditerranéenne qui régale

Avant les vacances, on l'avait quittée épicerie fleurant bon l'huile de l'olive, bardée de victuailles d'Espagne, d'Italie, de Corse. On vient de la retrouver changée, encore plus bronzée et séduisante.

(Lire la suite)

Le brunch quand je veux

Le brunch quand je veux

La saison des pivoines, son anniversaire, les grandes vacances... le genre de plaisirs qu'il faut attendre toute l'année. Pareil pour le brunch, qui réclame de patienter toute la semaine. Sauf qu'au Desjeuneur, plus besoin de ronger son frein jusqu'au dimanche.

(Lire la suite)

Pizzas romaines de compétition

Pizzas romaines de compétition

Un Graal. Une quête quasi métaphysique.
Quoi donc ? La recherche de la meilleure pizza de Lyon, enfin.

(Lire la suite)

Le bar où sortir le dimanche soir

Le bar où sortir le dimanche soir

Pourquoi devrait-on bouder ses envies de socialisation et de musique sous prétexte qu'on est le dernier jour de la semaine ? Que l'on sache, ça ne se commande pas ces choses-là.

(Lire la suite)

Voir d'autres idées >>