Mode
Article précédent  Article suivant

J'ai plus rien à me mettre

J'ai plus rien à me mettre

L'été indien a beau rayonner de tous ses feux, la morsure du froid est tapie dans l'ombre de ce rab de beaux jours. Or mécaniquement, une fois les vêtements d'été remisés, la penderie semble bien dégarnie.


Ce SOS typiquement féminin lancé au pied de l'armoire, la jolie Lucile l'a entendu. En parfaite profileur de marques rares, elle a rassemblé l'aristocratie du prêt-à-porter pour femmes et rapatrié à Lyon des griffes jusque-là impossibles à dégoter. Parfois au prix d'intenses tractations avec les créateurs. Le résultat ? Une vingtaine de maisons allant du chic urbain au très chic qui, fait plutôt rare, attirent toutes les générations. Dans un pays où un restaurant s'ouvre toutes les minutes et une boutique de mode tous les deux ans, on la remercie d'œuvrer pour la diversité.

C'est bon ? Tu as noté l'adresse pour mon anniversaire/ Noël/juste pour me faire plaisir ?

AC17 Store
17 rue Auguste Comte, Lyon 2e. Tél. 04 72 40 01 56. De 60€ à beaucoup plus pour les grosses pièces. Du mardi au samedi, 10h-19h


Facebook Twitter Invitation S'inscrire / Suscribe Forward




Les dernières idées
Ventes privées festives

Ventes privées festives

Se déhancher en faisant de bonnes affaires, voilà deux activités rarement réunies.

(Lire la suite)

Le cordonnier des baskets

Le cordonnier des baskets

Les chaussures de ville ? Facile, on sait à qui les confier pour les garder à nos pieds longtemps. Plus complexe quand il s'agit de baskets. Mais les sneakers ont enfin leur sauveur officiel.

(Lire la suite)

Les t-shirts qui parlent vrai

Les t-shirts qui parlent vrai

« Wesh Pelo. »
« Provincial. »
« DÖNER KEBAB. »
« Baltringue. »

(Lire la suite)

Que faire un samedi tout gris ?

Que faire un samedi tout gris ?

Vous connaissez l'adage " marché pluvieux, marché heureux " ?
Filez chez In-sted au Pop Up Market et vous comprendrez.

(Lire la suite)

Ça c'est le pied

Ça c'est le pied

Oh c'est bête, je les aurais adorées en bleu et moins hautes.
Bah voilà. Alma et Juliette, deux passionnées de chaussures, ont été ces éternelles insatisfaites des boutiques.

(Lire la suite)

Voir d'autres idées >>