Restos Bars
Article précédent  Article suivant

Le brunch quand je veux

Le brunch quand je veux

La saison des pivoines, son anniversaire, les grandes vacances... le genre de plaisirs qu'il faut attendre toute l'année. Pareil pour le brunch, qui réclame de patienter toute la semaine. Sauf qu'au Desjeuneur, plus besoin de ronger son frein jusqu'au dimanche.


Après l'Institut Bocuse, la Chine, l'Angleterre, Marion a décidé de revenir au bercail, avec dans ses valises l'idée d'un brunch qui n'attendrait pas le dernier jour de la semaine pour être dévoré. Dans ce pimpant et lumineux café, les pancakes affichent leurs rondeurs replètes toute la semaine. À 10h comme à 16h30. D'ailleurs, on peut aussi s'offrir un petit-déj' de l'ouverture à la fermeture. Quant aux réconfortants casse-dalle maison, ils se pratiquent en dehors du carcan horaire d'entre midi et deux, désolé-on-ne-sert-plus. En plus, les assiettes sont généreuses et les prix étriqués. Un petit rêve. La Croix-Rousse nous voilà.

Chouette nouvelle adresse qui brunche en semaine, toute la journée, t'es où ?

Le Desjeuneur
3 rue des Pierres Plantées, Lyon 1er. Sur place et à emporter. Service en continu de 10h à 17h.
17,50€ le brunch dont pancakes sirop d'érable et lard + 2 oeufs + pain-confitures. Aussi salade et cocotte du jour, croque-monsieur, shakshuka de 4,5 à 9,5€. Le lundi et du jeudi au dimanche, de 8h à 19h

Facebook Twitter Invitation S'inscrire / Suscribe Forward




Les dernières idées
Le resto pour aimer le froid

Le resto pour aimer le froid

Il est complètement improbable ce bistrot-barbaqueur et tout à fait réjouissant. Par son emplacement, par son décor. Ah oui, et par sa cheminée sous verrière.

(Lire la suite)

Le resto pour les rendez-vous qui comptent

Le resto pour les rendez-vous qui comptent

Avec l'élu(e) de son coeur, ou avec l'être convoité.
En affaires, en famille, en belle-famille même.

(Lire la suite)

Deux nouvelles cantines tropicales

Deux nouvelles cantines tropicales

Jusqu'à maintenant, on s'en est sortis pas mal, l'été ayant manifestement envie de traîner dans le coin. Mais attendez voir dans quelques jours, quand octobre en aura terminé avec ses largesses, on sera bien contents d'aller se réchauffer dans ces deux cantines solaires.

(Lire la suite)

Lisez si vous avez faim

Lisez si vous avez faim

Ramasser le cœur d'un Mont d'Or à la petite cuillère. Laisser le comté en faire des tartines (grillées). Se faire remettre en place par un reblochon bougon. Retrouver le camembert comme on retrouve un vieux copain. Jouer les gros bras avec la tomme de Savoie.

(Lire la suite)

Il est de retour

Il est de retour

Il avait quitté les écrans radar à l'orée de l'été, en toute discrétion. On s'était consolé comme on pouvait. 10 ans ensemble, ça ne s'oublie pas comme ça. On vient de le retrouver plus beau que jamais, dans un seyant costume de pierres et de poutres, à Gerland, oasis au milieu du petit Dubaï à la lyonnaise.

(Lire la suite)

Voir d'autres idées >>