Week-End
Article précédent  Article suivant

Le brunch vegan que tout le monde aime

Le brunch vegan que tout le monde aime

Vous trouvez que tous les brunchs se ressemblent ? Fallait nous le dire. On vous aurait parlé du Café Vert, ambassade bio, vegan, crudivore, sans lactose, sans gluten, aussi petite que surprenante.


Sur papier, le genre d'adresse sinistre et protestante question bonne chère. Dans l'assiette, c'est tout le contraire. Le menu va de surprise en surprise. Et envoie ses végétalités avec bonne humeur : crème de panais onctueuse, tzatziki de noix de cajou sur pain d’amandes maison, taboulade de chou-fleur anisée à l'orange. Curcuma, thym et romarin se glissent dans les boissons chaudes. Le repas dominical balance ses parfums, saveurs et vitamines dans tous les sens. On sait pas comment mais ça marche. Visez la terrasse au moindre redoux, qui double les capacités d'accueil et augmente le joli de la vue sur la Saône.

Brunch vegan et sans gluten, gourmand, pas punitif... Tu te lèves ?

Le Café Vert
48 rue St-Georges, Lyon 5e. Tél. 09 81 33 20 33. 20 € le brunch du dimanche 11h-15h.
Prévoir un peu de rab pour taper dans la chouette carte des boissons

Facebook Twitter Invitation S'inscrire / Suscribe Forward




Les dernières idées
Le brunch qui détend

Le brunch qui détend

Salutation au soleil, position du lotus, posture du chien museau face au ciel, pancakes.

(Lire la suite)

Week-end idyllique à Beaune

Week-end idyllique à Beaune

Bourgogne : magnifique région peuplée de châteaux immuables avec lits à baldaquin, toiles de Jouy et escaliers ouvragés de rigueur. La carte postale parfaite pour touristes venant de loin.

(Lire la suite)

Les locations d'été de la dernière chance

Les locations d'été de la dernière chance

Souvent charrette. Rarement à l'heure. "Anticipation" est pour vous un terme de science-fiction. On a retourné le net pour débusquer des locations d'été soufflantes, en solo ou à partager, encore miraculeusement libres.

(Lire la suite)

Quatre brunchs en attendant le soleil

Quatre brunchs en attendant le soleil

Elle est fraîche, non ? On ne parle pas de l’eau de la pistache, mais de la température de l’air. Voire, de celle de la pluie. La ruée sur les terrasses attendra encore un peu. Dans l'intervalle, sufft de prolonger la période où l'on se calefeutre à grandes lampées de capuccinos et de muffins.

(Lire la suite)

Direction le sud

Direction le sud

Vous entendez ce doux vent qui souffle à vos oreilles ? C'est l'appel du sud. Normal, en avril l'horloge biologique carbure au farniente (éventuellement au petit rosé aussi).

(Lire la suite)

Voir d'autres idées >>