P'tits Plaisirs
Article précédent  Article suivant

Le resto réanimateur de dimanches soirs

Le resto réanimateur de dimanches soirs

- Fermé.
- Rouvre mardi midi. À bientôt.
- Pas là pour cause de visionnage intensif de séries.


Agaçant de chercher un point de chute un dimanche soir, auquel on a envie de donner un peu de relief. Et de se casser le museau partout. Delicatessen, nouveau temple de la barbaque cuite à basse température, communique ses coudées franches et sa grande animation au dernier jour de la semaine. L'adresse parfaite pour refaire ses réserves de fer (ou rendre pâlot un ami végétalien). Forcez la dose sur la poitrine de porc et le boeuf effiloché, bien fondants, et sortez les canines pour les épis de maïs grillés. Une chose est sûre : après, la nuit sera bonne. Et vous, d'attaque pour la semaine qui recommence.

Delicatessen
38 rue de l'Arbre sec, Lyon 1er. Tél. 04 78 39 57 04. Ouvert 7j/7, midi & soir. Viandes vendues au poids, de 32 à 39€ le kg et accompagnement de 3,5 à 8€, servis sur plateau à partager





Les dernières idées
Des fleurs souvent sans se fatiguer

Des fleurs souvent sans se fatiguer

Question : " Qu'y a-t-il de plus agréable que de se voir offrir des fleurs ? "
Réponse : " Se voir offrir des fleurs SOUVENT "

(Lire la suite)

Vite, une soupe chinoise aux raviolis

Vite, une soupe chinoise aux raviolis

Le temps est suffisamment maussade comme ça, si le menu s'y met aussi, on ne répond plus de rien.

(Lire la suite)

Nouveau départ

Nouveau départ

Janvier, c'est le mois du reset. Du gonflé à bloc. Du " cette année, c'est la mienne ". En attendant de changer son moi profond, voici déjà 3 sorties qui changent.

(Lire la suite)

Le bar le plus décadent de Lyon

Le bar le plus décadent de Lyon

" Neuf personnes sur dix aiment le chocolat, la dixième ment. " John G. Tullius

(Lire la suite)

E-mail partenaire : Si vous êtes débordée au boulot

E-mail partenaire : Si vous êtes débordée au boulot

Les to-do, c'est comme les discussions après 3 verres, ça en dit long et vrai. Alors on a piqué celles des trois rédactrices de l'équipe. L'objectif ? Y voir clair dans leur organisation et récolter quelques conseils au passage. Du bordel sans nom à l'organisation militaire, il y en a forcément une qui vous ressemble. En prime, derrière chaque to-do, il y a un lot de surprises à gagner.

(Lire la suite)

Voir d'autres idées >>