Le goût des autres
Article précédent  Article suivant

Ouvrir les cuisines et les cœurs

Bon plan expiré

Ouvrir les cuisines et les cœurs

Il y a Paris, Florence, Amsterdam, Madrid, Bruxelles et Athènes, notamment. Mais c'est Lyon qui ouvre le bal.


Itinérant, le Refugee Food Festival fait halte dans une pléiade de villes européennes pour célébrer le langage universel qu'est la gourmandise, et le plaisir de la découverte. Pendant quatre jours, sept restaurateurs gones confient cuisines et menus à des chefs réfugiés, venus donner un aperçu de leur talent. Cuisine syrienne, albanaise, du Sahara, éthiopienne... les saveurs enjambent les frontières. Que le voyage commence, en compagnie de ceux qui ont été contraints de le faire.

Refugee Food Festival
Du 15 au 18 juin 2017 : le 15 au Substrat (complet), le 16 au café Arsène Vaubecour, le 17 À La Piscine, chez Ravigote & à l'Atelier des Augustins. Le 18 à la Table d'Althusser et chez Konditori P. Bert

crédit : UNHCR/ B. Loyseau

Facebook Twitter Invitation S'inscrire / Suscribe Forward




Les dernières idées
10 expressions à chiper aux coureurs cyclistes

10 expressions à chiper aux coureurs cyclistes

C'est un rituel de l'été, un marqueur temporel (entre la plage et la sieste). Le Tour de France est passé pas loin de nous, il repassera bientôt. L'occasion de s'intéresser d'un peu plus près au monde cycliste et à quelques-unes de ses expressions fétiches, utiles dans la vie de tous les jours.

(Lire la suite)

Potager en rooftop

Potager en rooftop

Des années que l'on voit des images d'heureux Parisiens jardinant au sommet d'immeubles, avec vue imprenable sur la ville. Énervant. Et nous alors ?

(Lire la suite)

À deux c'est mieux

À deux c'est mieux

Laurell et Hardy, Tom et Jerry, Starsky et Hutch. Travailler en duo, c'est un art en soi. Voilà tout le propos de Twin's Kitchen qui, chaque mois, rassemble deux chefs de restaurants différents autour d'un menu conçu ensemble.

(Lire la suite)

Le bureau qui donne envie d'aller travailler

Le bureau qui donne envie d'aller travailler

Il ressemble à ça.
Les gros buveurs d'arabica, les mordus de grandes tables ou de jardin d'hiver, ceux qui aiment s'affaler dans de profonds canapés, les créatifs nomades, les grignoteurs olympiques. Les autres.

(Lire la suite)

Les portraits magnétiques d'Agnès

Les portraits magnétiques d'Agnès

Tu plaisantes, j'espère !
Rooo non, pas celle-là...
Je ne me reconnais pas dessus.

(Lire la suite)

Voir d'autres idées >>