Cabane chambre d'hôtes Lyon
Week-End
Article précédent  Article suivant

Hibernez à 10 min de Bellecour


  • Hibernez à 10 min de Bellecour

    La cabane spéciale hibernation

  • Hibernez à 10 min de Bellecour

    Vous entrez ?

  • Hibernez à 10 min de Bellecour

    Faites le tour du propriétaire

  • Hibernez à 10 min de Bellecour

    Et si vous commenciez par un bon bain brûlant ?

  • Hibernez à 10 min de Bellecour

    Admirer Lyon by night par la fenêtre

  • Hibernez à 10 min de Bellecour

    Les objets chinés par Véronique, fan de déco

  • Hibernez à 10 min de Bellecour

    Votre table pour dîner les yeux dans les yeux

  • Hibernez à 10 min de Bellecour

    Bonne nuit !


-8°C dehors. Et soudain, une folle envie : et si j'hibernais ? Pour de vrai. Portable éteint, avec un bon bouquin et votre moitié en guise de bouillotte. Plus cosy qu'une caverne d'ours, on a un endroit pour ça : la cabane secrète de Véronique à 10 min de la place Bellecour.


Vous n'aurez rien à faire. Juste à vous pelotonner sous une couette, renaître dans un bain brûlant, picorer les bons petits plats de votre hôte et admirer les lumières de Lyon by night par la fenêtre embuée. Le tout sans bouger de votre cabane douillette perchée sur les hauteurs de Lyon. Ce petit bout de paradis se loue à la nuit. Surveillez de près les températures. Le thermomètre va encore piquer du nez cette semaine ? Réservez la cabane, embarquez votre amoureux(se) et déclarez-vous officiellement "en grève de l'hiver".

La cabane spéciale hibernation à 10 min de Bellecour
Visitez-la en visionnant notre diaporama
130 € la nuit (petit dej' compris), possibilité de dîner sur place
Réservez la cabane ici ou au 06 82 07 36 04





Les dernières idées
Direction le sud

Direction le sud

Vous entendez ce doux vent qui souffle à vos oreilles ? C'est l'appel du sud. Normal, en avril l'horloge biologique carbure au farniente (éventuellement au petit rosé aussi).

(Lire la suite)

Vous partez où cet été ?

Vous partez où cet été ?

Clac-clac-clac. C'est le bruit cadencé de vos dents attaquant sévèrement le bout de vos doigts. Motif de l'angoisse ? Les vacances. Pas le droit à l'erreur. Problème, vous avez beau écumer internet, 9 fois sur 10 vous revenez bredouille. A part le mal de tête.

(Lire la suite)

Le brunch qui sort les violons

Le brunch qui sort les violons

Le coup du bouquet de roses livré au bureau ? Trop convenu.
Le week-end en amoureux ? Risquée, l'attention à date fixe.
Chaque année, le 14 février rime avec ongles rongés et noeuds au cervelet.

(Lire la suite)

Trois nouveaux brunch pour le week-end

Trois nouveaux brunch pour le week-end

L'assiette brodée de fleurs s'avance. Une brume sucrée la suit. Pancakes, scones, carrot cakes s'installent sur le comptoir tout doucement, pendant que les théières font signe aux clients de se servir. Le dimanche, ce jour béni du brunch. En voici trois nouveaux.

(Lire la suite)

Week-end pour chineurs-épicuriens

Week-end pour chineurs-épicuriens

Buller : art de laisser en plan tout ce que vous auriez dû faire. Au lieu, prendre un thé, se balader, s'accorder une sieste, chiner, reprendre un thé (au lit).
Lieu idéal pour buller : loin de son nid où il a toujours quelque chose à ranger/nettoyer/régler.

(Lire la suite)

Voir d'autres idées >>