BeautéBeauté


Article partenaire : La préchauffe de l'été

Article partenaire : La préchauffe de l'été


Il arrive. Il est en route. Il sait se faire désirer. Tout le monde se tourne les pouces en attendant l’été. Mais c'est pas pour tout de suite. Alors, pour vous faire patienter, on a imaginé avec L'Occitane un coffret inédit, full of surprises.

(Lire la suite)


Les dernières idées
E-mail partenaire : Ce mail est fatigant

E-mail partenaire : Ce mail est fatigant

"Au clair de la lune, j'en ai plein le dos.
Prête moi du tonus pour éviter le fiasco.
Mon énergie est morte, je m'sens déjà vieux.
Ouvre moi ta porte pour me booster mieux."

Votre corps est au bout du rouleau. Vos réus/verres/rdvs/dîners l'ont tué. Plus d'énergie, plus d'éclat, plus d'tonus. C'est la dèche chères Marseillaises, c'est la dèche.

(Lire la suite)

Article partenaire : 1 cadeau = 2 cadeaux

Article partenaire : 1 cadeau = 2 cadeaux

Toutes les théories de maths vont en prendre un sacré coup. Pour Noël : 1 cadeau = 2 cadeaux. La seule logique à cette équation : vous faire plaisir. Pour tout achat chez L'Occitane, la marque vous glisse en plus dans votre sac shopping une boîte pleine de surprises.

(Lire la suite)

E-mail partenaire : Prenez de l'avance pour Noël

E-mail partenaire : Prenez de l'avance pour Noël

Pour l'instant, c'est calme. Les furies de la dernière minute, les relous qui n'avancent pas et les accapareurs de vendeur n'ont pas encore frappé. Bientôt, ils seront tous autour de vous, à vous grignoter l'espace vital, à vous asphyxier les idées, à vous... Bref, épargnez-vous ça.

(Lire la suite)

Un temps pour soi

Un temps pour soi

Vous pensiez, vous aussi, qu'il était normal d'avoir la peau rouge en sortant d'un soin visage ? Que si la crème "picotait", c'est qu'elle agissait ? Belle erreur. La peau se chouchoute, se caline, se dorlote avec douceur.

(Lire la suite)

E-mail partenaire : Rêvez-vous assez ?

E-mail partenaire : Rêvez-vous assez ?

Si on vous dit « La terre est bleue comme une orange » (Paul Eluard), vous pensez :
A : « Il était pas un peu daltonien ce Paul ?»
B : « M’enfin, c’est « bleue comme l’océan », pas « comme une orange».
Dans les deux cas, vous avez un peu trop les pieds sur terre ces temps-ci. Pour ne pas que ça s’aggrave, laissez-vous réenchanter par Hermès et sa flopée de merveilles.

(Lire la suite)