Restos BarsRestos Bars


Le nouveau spot du Vallon des Auffes

Le nouveau spot du Vallon des Auffes


Vous allez avoir un torticolis à force de regarder partout. En haut. En bas. Droit devant : la pizzeria-verrière réouvre aujourd'hui, avec ses grandes baies vitrées qui regardent le vallon des Auffes et l’estompe du ciel. On a presque l'impression de manger sur l'eau. Il y a des bateaux abandonnés ça et là, en bois croqué, bleu cyan et des voiliers qui pèchent de l'autre côté. On réserve ?

(Lire la suite)


Les dernières idées
Ça vient d'ouvrir

Ça vient d'ouvrir

8 heures. Presse-toi le citron, ils vont bientôt arriver. Hep la carotte, on ne se carapate pas, file dans le mixeur. Souuuuuuus la douche les petits radis ! Ca fait 15 fois que je le répète : on se lave avant de devenir un jus de fruits. Sinon on reste dans le frigo. Non mais.

(Lire la suite)

Le bricoleur de douceurs

Le bricoleur de douceurs

On a l'impression de croquer un morceau de ciel, entre le moelleux et le fondant. De flotter, la bouche pleine de chocolat ou de crème au citron. On a envie de tout goûter, sans retenue, juste pour une fois. Please ? DEAL ! RDV chez le Bricoleur de Douceurs.

(Lire la suite)

Le bar à huîtres des copains d'abord

Le bar à huîtres des copains d'abord

Jetez l’ancre ! Une nouvelle poissonnerie vient tout juste d'amarrer à Marseille. Elle a les étalages pleines de fruits de mer et de coquillages. On s'assiérait bien quelques minutes pour boulotter des crustacés et des huîtres à bord. Quoi ? On peut ? Affirmatif.

(Lire la suite)

On a faim !

On a faim !

En scène ! Côté cour, deux kilos de belles tomates s'approchent et montent sur les planches. Côté jardin, les aubergines trépignent pendant que le reste du potager attend en coulisses, l'estomac en vrac. Bienvenue chez Florence, La Petite Épicerie, tenue par une comédienne.

(Lire la suite)

Un salon de thé qui se sirote tout seul

Un salon de thé qui se sirote tout seul

Les cadeaux ? Pas fini. Planning de Noël ? Pas fixé. Administratif de fin d'année ? No way. Envie du jour : se poser sans penser. Bienvenue dans la Cour des demoiselles

(Lire la suite)