Le restaurant à notre Dame de la Garde, la bonne mère
Restos Bars
Article précédent  Article suivant

Les bonnes sœurs vous font la popote

Les bonnes sœurs vous font la popote


Manger chez les bonnes sœurs ça se mérite. Après l’ascension de la colline de Notre Dame de la Garde, dirigez-vous vers l’accueil de la Basilique, et continuez à monter jusqu’au premier étage. Le restaurant l’eau Vive est juste là, discrètement indiqué par quelques panneaux.


En entrant dans cette grande salle aux allures de cantine, vous tomberez sur les « travailleuses missionnaires », des bonnes sœurs venues du monde entier, qui vous servent avec leurs accents chantants, des plats inspirés des traditions culinaires de leurs pays. Toiles cirées sur les tables, assiettes roboratives, et menus à 7 euros pour les enfants, cette cantine méconnue, est une parenthèse bienvenue et sans chichi, après la visite bondée de Notre Dame de la Garde. Choisissez une table à côté d’une fenêtre, de là, vous aurez tout loisir d’admirer la vue sur Marseille (la plus belle, selon nous) !

L’Eau Vive
Basilique Notre-Dame-de-la-Garde - Marseille 6e
Tél : 04 91 37 86 62
Ouvert tous les jours sauf le lundi de 8h à 17h30 (réservation conseillée): serive de petit-déjeuner, déjeuner, goûter.


© Martine Coquilleau





Les dernières idées
Les bonnes planches de Marseille

Les bonnes planches de Marseille

1200 variétés. 26 kilos engloutis par habitant chaque année. Les chiffres sont à tomber dans les tomes : notre beau pays est beurré de fromage. Pas étonnant que le gratin des chefs et des affineurs marseillais ait décidé de lui consacrer une semaine. Place à la Cheese Tapas Week.

(Lire la suite)

Le resto au fond de la piscine

Le resto au fond de la piscine

Qu'on ne vous parle de rien ! Ou seulement de piscine, de ciel bleu, de rayons à 30 degrés et de glaçons. Message reçu.

(Lire la suite)

E-mail partenaire : Le livreur de pique-niques

E-mail partenaire : Le livreur de pique-niques

Flash météo : une vague de pique-niques ratés est à prévoir. En cause, un anticyclone de mozza ramollo et de rosé pas frais. L'ondée des apéros d'été ne prévoit pas de retour à la normale. Ce que la météo n'a pas vu venir, c'est notre livreur de pique-niques.

(Lire la suite)

E-mail partenaire : Déso les parigots

E-mail partenaire : Déso les parigots

Parait que là-haut, dans le nord, ils ont quasi renoncé à l'été. Les Parigots le cherchent sur le moindre micro bout de terrasse, et désespèrent de voir le soleil se pointer un jour. Ce qu'ils savent pas, c'est que l'été, il passe du bon temps chez nous. Mieux : il vous invite pour une soirée à rallonge au Réfectoire, le rooftop avec vue sur mer.

(Lire la suite)

Et si on brisait la glace ?

Et si on brisait la glace ?

Début du XXème, Alfred Jarry va déjeuner à la Closerie des Lilas. Là, on l'installe à côté d'une charmante Parisienne... qui l'ignore royalement. Vexé comme un pou, le poète sort son revolver et tire dans le miroir en face de lui. Il regarde sa voisine apeurée et lui balance « Maintenant qu'on a brisé la glace, on peut causer ». Radical.

Nous, ce qu'on vous propose c'est plutôt de briser la glace rue Montorgueil, à Paris. La Maison du Glaçon, le nouveau pop-up bar éphémère, vous attend pour des apéros smarts jusqu'au 11 juin. On vous vois v'nir : transport et logements, c'est pour notre pomme, vous inquiétez pas.Réservez plutôt fissa votre apéro ici, ou brisez notre glaçon pour empocher votre apéro privé avec planches de charcut' bien fournies et coupes bien remplies. Sur place, choisissez votre ambiance entre mer ou piscine et à vous la fin de journée chic & chill. En prime, vous repartez avec un magnum si vous arrivez à l'extirper de la glace. Cheers.

(Lire la suite)

Voir d'autres idées >>