Le Café de l’Abbaye, apéro avec vue sur le vieux port
Restos Bars
Article précédent  Article suivant

Trinquer au-dessus du Vieux Port

Trinquer au-dessus du Vieux Port


Au café de l’Abbaye, il règne une odeur charmante d’un Marseille d’Epinal, et les habitués se passent cette adresse sous le tee-shirt pour pouvoir continuer à en profiter en paix. Il faut dire que les apéros quotidiens avec vue imprenable sur le vieux Port, et verres de vins à 2 euros valent le détour.


Architectes, pubards, et voileux tchatchent avec les gens du quartier, dans une ambiance bon enfant, jusqu’au milieu de la nuit. Côté miam-miam, c’est Sylvie qui commande. Dans sa cuisine de poche, elle reprend les classiques de la gastronomie provençale, et accommode de belles et gaillardes assiettes remplies d’huile d’olive, qui donnent du plaisir sans tortiller. La courte carte ne propose pas d’entrée, mais un seul plat du jour (9E), concocté selon les produits du marché et l’humeur de la cuisinière. Attention, le vendredi, c’est aïoli et mieux vaut réserver, ce jour là. Au final, l’addition ne vous coûtera pas grand chose (moins de 15 E, verre de vin compris), sauf peut-être quelques grammes supplémentaires sur la balance, si vous avez poussé le vice jusqu’à saucer l’assiette entière.

Le Café de l’Abbaye
3, rue d’Endoume - Marseille 7e
Tél: 04 91 33 44 67
Ouvert du lundi au vendredi, à midi uniquement.





Les dernières idées
L'adresse qui va vous chauffer

L'adresse qui va vous chauffer

Quelque chose de chaud dans le ventre. Quelque chose qui tienne au corps. Un repas de chasseur du grand Nord.

(Lire la suite)

Lisez si vous avez faim

Lisez si vous avez faim

Ramasser le cœur d'un Mont d'Or à la petite cuillère. Laisser le comté en faire des tartines (grillées). Se faire remettre en place par un reblochon bougon. Retrouver le camembert comme on retrouve un vieux copain. Jouer les gros bras avec la tomme de Savoie.

(Lire la suite)

Un petit rab de vacances ?

Un petit rab de vacances ?

On n'a pas tous les jours envie de se lever le matin ... Surtout quand on rentre de vacances. Sauf quand on a l'impression d'y être encore : avant d'aller bosser, faites un détour chez IÒ pour prendre un petit déjeuner qui va changer votre journée.

(Lire la suite)

28 degrés : vite, une glace !

28 degrés : vite, une glace !

"Ice crime" : infraction estivale consistant à vendre des glaces trop sucrées, sans saveur et aux arômes artificiels. Rangez vos sifflets, on a l'adresse pour éviter ce délit des beaux jours et elle est toute fraîche.

(Lire la suite)

Méfiez-vous de ce bistrot

Méfiez-vous de ce bistrot

Méfiez-vous des apparences. Si au premier coup d’oeil, le Bistrographe a une gueule de resto, au bout du couloir, les chaises se transforment en balançoires, les couverts en crayons et les murs en album photos. Oui vous avez bien lu : vous êtes dans le premier bistrot- galerie d'art de Marseille.

(Lire la suite)

Voir d'autres idées >>