Santo Cachon: le resto incontournable du moment
Restos Bars
Article précédent  Article suivant

Ne le dites à personne

Ne le dites à personne


Un souffle latino fait tourbillonner le cercle très fermé des amateurs de nouveautés. Il s'y murmure l'adresse d'un resto incontournable. Son nom? On vous le donne : El Santo Cachon.


A peine ouvert, le lieu affiche déjà complet. Certaines accuseront le sourire de Cristobal, d'autres, ses affriolants empanadas. Inutile de chercher plus loin, ce chausson délicatement croustillant, farcis au bœuf, olives et raisins ne se déguste qu'ici. Evidemment, comme dans les échoppes de Santiago, on se laissera aussi tenter par le savoureux Pastel de Choclo à la purée de maïs et basilic. Pour finir la soirée, envoutée par un air de Cumbia, on dira OUI à Cristobal pour un dernier verre de Pisco, le cocktail national chilien.

El Santo Cachon, 40 rue Ferrari, 5e.
Tél: 06 95 99 45 93
Ouvert du mardi au samedi de 19h à minuit.

Marre des sushis? Ce soir c'est empanadas party !







Les dernières idées
Les bonnes planches de Marseille

Les bonnes planches de Marseille

1200 variétés. 26 kilos engloutis par habitant chaque année. Les chiffres sont à tomber dans les tomes : notre beau pays est beurré de fromage. Pas étonnant que le gratin des chefs et des affineurs marseillais ait décidé de lui consacrer une semaine. Place à la Cheese Tapas Week.

(Lire la suite)

Le resto au fond de la piscine

Le resto au fond de la piscine

Qu'on ne vous parle de rien ! Ou seulement de piscine, de ciel bleu, de rayons à 30 degrés et de glaçons. Message reçu.

(Lire la suite)

E-mail partenaire : Le livreur de pique-niques

E-mail partenaire : Le livreur de pique-niques

Flash météo : une vague de pique-niques ratés est à prévoir. En cause, un anticyclone de mozza ramollo et de rosé pas frais. L'ondée des apéros d'été ne prévoit pas de retour à la normale. Ce que la météo n'a pas vu venir, c'est notre livreur de pique-niques.

(Lire la suite)

E-mail partenaire : Déso les parigots

E-mail partenaire : Déso les parigots

Parait que là-haut, dans le nord, ils ont quasi renoncé à l'été. Les Parigots le cherchent sur le moindre micro bout de terrasse, et désespèrent de voir le soleil se pointer un jour. Ce qu'ils savent pas, c'est que l'été, il passe du bon temps chez nous. Mieux : il vous invite pour une soirée à rallonge au Réfectoire, le rooftop avec vue sur mer.

(Lire la suite)

Et si on brisait la glace ?

Et si on brisait la glace ?

Début du XXème, Alfred Jarry va déjeuner à la Closerie des Lilas. Là, on l'installe à côté d'une charmante Parisienne... qui l'ignore royalement. Vexé comme un pou, le poète sort son revolver et tire dans le miroir en face de lui. Il regarde sa voisine apeurée et lui balance « Maintenant qu'on a brisé la glace, on peut causer ». Radical.

Nous, ce qu'on vous propose c'est plutôt de briser la glace rue Montorgueil, à Paris. La Maison du Glaçon, le nouveau pop-up bar éphémère, vous attend pour des apéros smarts jusqu'au 11 juin. On vous vois v'nir : transport et logements, c'est pour notre pomme, vous inquiétez pas.Réservez plutôt fissa votre apéro ici, ou brisez notre glaçon pour empocher votre apéro privé avec planches de charcut' bien fournies et coupes bien remplies. Sur place, choisissez votre ambiance entre mer ou piscine et à vous la fin de journée chic & chill. En prime, vous repartez avec un magnum si vous arrivez à l'extirper de la glace. Cheers.

(Lire la suite)

Voir d'autres idées >>