Inscrivez-vous à notre newsletter / Susbribe to our newsletter

Inscrivez-vous, et recevez de l'inspiration
et des idées décalées pour votre mariage

Inscription / Susbribe
Invités
Article précédent  Article suivant

5 petits créateurs de faire-parts

5 petits créateurs de faire-parts

Faire-part, n.m. : invitation scrutée, jugée, critiquée ou adorée au moment de l'ouverture, et qui va être ressortie à chaque repas de famille.
Quoiqu'il en soit, on veut pas vous mettre la pression là-dessus. De toute façon, vous l'avez déjà.


Pour vous aider à dépoter sur les invit', on a rencardé les 5 meilleurs créateurs des alentours. Du faire-part déjà maquetté à la création sur-mesure : inspirez-vous, c'est fait pour. Et surtout, bookez votre favori rapidos.

- Allons-y Alonso : Audrey, c'est la créatrice qui chuchote de beaux faire-parts aux rêves des futures mariés. Toujours à l'écoute, et prête à plier ses jolis papiers en 4 pour vous faire plaisir, elle ne reculera devant rien. Pas même vos idées les plus loufoques. A partir de 3,50€ le faire-part.

- My dear Paper : Derrière ces faire-parts poétiques et jamais kitsch se planque Jessica. Du Save au Date en passant par le faire-part et les menus, elle s'occupe de tout, et même de ce à quoi vous n'aviez pas encore pensé. A partir de 3,60€ le faire-part.

- Le Ruban Collectif : On ne présente plus cette clique de graphistes qui mettent en couleur et en forme vos moindres désirs. Inspirants, inspirés, bref, brillants. A partir de 4€ le faire-part.

- Rouge Pompon : Alexandra dessine, mais pas que. Alexandra fait des faire-parts, mais pas que. Alexandra a des tas d'idées à la minute, mais pas que. Alexandra... allez-y, vous verrez bien. A partir de 4,50€ le faire-part.

- Lily and Louise : sauf si vous êtes totally fluent, et que vous avez une bicoque au Texas, vous ne pourrez que choper de l'inspiration en reluquant toutes les créations de Leslie. On en bave encore.

Facebook Twitter Invitation S'inscrire / Suscribe Forward




Les dernières idées
Vous faites quoi pour votre EVJF ?

Vous faites quoi pour votre EVJF ?

50. C'est le nombre d'idées qu'on a pour votre EVJF.
0. C'est le nombre d'idées qu'on va vous donner à vous, future mariée.
1. C'est le nombre de clic qu'il faut pour transférer cette newsletter à vos témoins.

(Lire la suite)

E-mail partenaire : On vous offre votre voyage de noces

E-mail partenaire : On vous offre votre voyage de noces

Bienvenue à bord du vol AF-Lune de Miel-56. Nous informons les lectrices de My Little Wedding que notre arrivée sous les palmiers de l'Île Maurice est prévue pile à l'heure pour le coucher du soleil. Votre chambre avec vue sur le lagon est déjà prête, ainsi que vos cocktails. Reposez-vous et oubliez-tout. Une seule chose à ne pas oublier : croiser les doigts pour gagner votre lune de miel à l'oeil.

(Lire la suite)

La sauveuse de faire-part

La sauveuse de faire-part

Audrey, elle accepte tous les futurs mariés. Les stressés, les bavards, les timides, les débordés, les passionnés, les confus, les froussards, les sauvages, les ambitieux et les retardataires. Ceux-là, ils sont même dans ses petits papiers. Ceux-là, elle en prend même particulièrement soin. Surtout s'ils viennent de la part de My Little Wedding.

(Lire la suite)

Laissez, c'est pour nous

Laissez, c'est pour nous

Les faire-part, c'est la face visible de l'iceberg nommé papeterie de mariage.
Un bataillon d'impressions KeyColor 300g vous guette : save the date, menus, marque-places, livrets de cérémonie, remerciements... Stress atomique. Budget nucléaire. Et si on vous offrait la totale ? 500€ de papeterie all inclusive, vous en êtes ?

(Lire la suite)

E-mail partenaire : L'encas de minuit

E-mail partenaire : L'encas de minuit

Entrée zappée au profit d'un suprême de volaille en berne, fromages arrivés trop tard, pièce montée démontée... Le mal des mariages de nos jours, c'est la food. N'oubliez pas que l'estomac de vos invités va pas se caler d'un centre de table stylé. Pour les réconcilier avec les wedding fringuales, on a ce qu'il vous faut. On en a même des kilos.

(Lire la suite)

Voir d'autres idées >>