Inscrivez-vous à notre newsletter / Susbribe to our newsletter

Inscrivez-vous, et recevez de l'inspiration
et des idées décalées pour votre mariage

Inscription / Susbribe
Robes de mariée vintage
Mode - Beauté
Article précédent  Article suivant

SOS robe de mariée

SOS robe de mariée

Tic, tac. J'ai toujours pas trouvé ma robe. Tic, tac. Comment j'vais faire. Pendant que l'horloge tourne, vous gambergez. Respirez un bon coup : on a trouvé une solution pour les retardataires toujours en quête de la robe de leurs rêves. Suivez-nous...


Vous avez pensé au vintage ? Ces broderies, ces soies délicates, ces coupes tellement féminines. Un passage chez la couturière plus tard et votre wedding dress vintage semblera avoir été cousue pour vous. Voilà, quatre adresses où dénicher la robe parfaite en un clic :
Chez Vintageous pour sa collec' de robes de mariées années 50. Comptez 200 €.
Chez Daughters of Simone pour sa sélection pointue de robes seventies hippie chic . Comptez 400 €
Chez Love Miss Day pour ses belles trouvailles datant des années 40. Comptez 250 €.





Les dernières idées
Elle sait tout faire

Elle sait tout faire

To-do list :
-Rappeler le traiteur (allergie aux fruits de mer pour Hortense, no gluten pour Paul, un menu en plus pour la baby-sitter)
-Checker avec le fleuriste (les lys, c'est no way, les renoncules en juillet, c'est possible ?)
-Se bouger sérieusement pour la robe (Maintenant)
Sinon, pour épurer tout ça, on vous propose cette to-do : contacter Céline de Carnets de Mariage.

(Lire la suite)

Les créatrices qui vont vous dire oui

Les créatrices qui vont vous dire oui

Ça va, vous ? Ouais, ouais, tranquille pépouze... Nan mais clairement, vous êtes en mode détendax là. On est mi-février, vous vous mariez en juillet et vous hésitez toujours sur votre robe ! Oh c'est bon, on dirait ma mère... Non, là, on vous arrête tout de suite. Votre mère, elle aurait pas appelé les créatrices tendance pour savoir si leur carnet de commandes avait encore une place pour vous. Ne nous remerciez pas (mais envoyez-nous une photo des essayages).

(Lire la suite)

Les 3 cadeaux qu'il peut vous faire avant le jour J

Les 3 cadeaux qu'il peut vous faire avant le jour J

La Saint-Valentin ? Vous n'êtes pas du genre à vous laisser avoir par cette idée pour gogos, inventée par le lobby de la fleur et la mafia de la parfumerie ! (Enfin si le 14 février, c'est jambon/ coquillettes devant Julie Lescaut, vous allez l'avoir mauvaise). Or justement, s'il y a bien une année où il vous faut la fêter, c'est celle-ci. Parce que ces cadeaux-là, il ne peut vous les faire qu'AVANT vous avoir passé la bague au doigt.

(Lire la suite)

6 robes pour celles qui ne sont pas des nymphettes

6 robes pour celles qui ne sont pas des nymphettes

Après 1 essayage : C'est la coupe qui va pas, c'est tout.
Après 2 essayages : Y'a pas un souci de mensurations là ?
Après 3 essayages : J'crois que vous m'avez donné une taille 12 ans.
C'est pas vous, c'est elles. La mode est aux robes de sylphides, toute fluides, sans armature, ni couture. Bref, la mode n'est pas tendre avec vos formes de femme. Nous oui.

(Lire la suite)

E-mail partenaire : Rendez-vous avec votre robe

E-mail partenaire : Rendez-vous avec votre robe

Une robe de mariée est toujours parfaite... sur le cintre.
Une robe de mariée tombe toujours nickel... quand vous piétinez dans votre cabine d'essayage.
Mais une robe de mariée, ça doit vivre, virevolter, se froisser. Ça doit défiler en fait. Défiler ? Vous avez dit défiler ? Dans l'mille.

(Lire la suite)

Voir d'autres idées >>

Booster d'inspiration

A regarder pour recharger les batteries et oublier la logistique de votre mariage

cliquez sur l'image


  • © Jacadi

  • © None

  • © Jerry Yoon Photographers

  • © Gerard Uferas

  • © Susan Stripling

  • © Elisabeth Messina Photography

  • © Jackie Wonders

  • © Jagger Photography

  • © Marianne Taylor Photography

  • © Elisabeth Messina Photography

  • © Gerard Uferas

  • © Jill Thomas photography

  • © Lemon Lime Photography

  • © Kate Harrison

  • © Jeff Loves Jessica Photography

  • © Elisabeth Messina